Tous vos maux méritent

UrgoNos conseilsVisageQue faire à l’apparition d’un bouton de fièvre ?

Bonhomme Urgo
gamme-visage
 

Que faire à l’apparition d’un bouton de fièvre ?

L’herpès labial, plus couramment appelé bouton de fièvre, est provoqué par l’herpès virus simplex de type 1 (HSV1). C’est un virus très contagieux qui se transmet par contact direct ou par la salive. Près de 80% des Français sont infectés mais ne présentent pas nécessairement des boutons de fièvre. Après la primo-infection, le virus va persister dans le corps de l’individu, la majorité du temps à l’état latent ou « endormi ». Seulement 20% des Français infectés vont voir se développer de l’herpès labial. Chez les personnes présentant des récidives, il arrive qu’il se réactive, généralement 4 à 6 fois par an et se multiplie vers la zone primo-infectée, causant les lésions. Urgo vous explique comment agir si cela vous arrive.

Pourquoi le bouton de fièvre se développe-t-il et que faire ?
Les étapes du bouton de fièvre

Le bouton de fièvre, ou herpès labial, est dû à la multiplication du virus. Les premiers symptômes, qui annoncent l’arrivée du bouton de fièvre, sont des sensations de chaleur, rougeur, tension ou encore picotements, localisées le plus souvent sur le contour de la bouche, là où le bouton va se former. Quelques jours après leur apparition, le bouton de fièvre va se développer. Il consiste en un amas de vésicules situé sur la rougeur. Le liquide présent dans ces vésicules, ou lésions, est riche en virus. Il est possible de développer de la fièvre avec le bouton.  Au bout de quelques jours, les vésicules éclatent et des croûtes se forment avant de tomber, le bouton est alors complètement cicatrisé.

C’est après l’infection par contact direct (baiser ou partage de produits de toilettes par exemple) ou par la salive, que l’individu pourra développer le bouton de fièvre, voici les facteurs déclencheurs et quelques gestes simples pour éviter de contaminer votre entourage.

Les facteurs déclencheurs

Plusieurs facteurs peuvent déclencher l’apparition de l’herpès labial. Pour diminuer vos risques de récidive, protégez-vous au mieux de ces facteurs. Lors d’une infection accompagnée de fièvre ou d’un traumatisme, en cas d’opération chirurgicale ou d’utilisation de corticoïdes et d’immunosuppresseurs, au moment des règles ou après un épisode de stress ou de fatigue ou encore après une exposition au soleil ou au froid, le virus peut se réactiver et déclencher l’apparition d’un bouton de fièvre. C’est pour ça qu’il est conseillé d’essayer de réduire les causes de stress et d’anxiété et de penser à vous reposer suffisamment avec un sommeil de qualité. Veillez également à éviter de vous exposer au soleil ou, si vous le faites, à utiliser un baume à lèvres avec filtres UV. Si le bouton apparait néanmoins, n’oubliez pas qu’il est très contagieux, suivez donc ces conseils d’hygiène.

Les bons gestes à avoir

Du fait du haut risque de contagion du virus, la personne souffrant d’un bouton de fièvre doit veiller à n’embrasser personne, tout particulièrement les nouveau-nés ou les personnes immunodéprimées. Nettoyez bien vos objets et produits de toilette, votre verre et couverts ou tout objet en contact avec le bouton de fièvre et évitez de les partager. Lavez-vous consciencieusement les mains avec du savon avant et après chaque traitement ou si vous touchez le bouton. Ne vous frottez pas les yeux. Ne grattez pas les lésions ou les croûtes et n’essayez pas de cacher votre bouton de fièvre avec des produits de maquillage, vous risqueriez de ralentir le processus de cicatrisation et de contaminer vos accessoires de maquillage. Bien qu’il puisse sembler disgracieux, s’il est traité correctement, il ne durera qu’une dizaine de jours.

 

Sources : Reconnaître un herpès labial | ameli.fr | Assuré ; APMnews – La prévalence de l’herpès labial évaluée à 14,8% en France ; Herpès labial ou bouton de fièvre | ameli.fr | Assuré

 

URGO Bouton de fièvre, filmogel®. Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Indication : Protection et traitement des boutons de fièvre (herpès labial). Dès 6 ans. En l’absence d’étude chez les femmes enceintes ou allaitantes, l’utilisation du produit n’est pas recommandée. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien et consultez la notice avant utilisation.  Laboratoires URGO Healthcare. 01/2022

et sinon,logo-heading-img-2a LA solution !

POUR TRAITER LES BOUTONS DE FIEVRE

 

Besoin d'autres conseils ?

 
Comment éviter l’apparition d’un aphte et le soigner ?
 

Comment éviter l’apparition d’un aphte et le soigner ?

D'autres cookies sont utilisés pour vous offrir une meilleure expérience, vous pouvez accepter ou refuser leur d?p?t.